Billet sur…Diminuer le stress grâce à la gestion des émotions

Billet sur..
 » Diminuer son stress grâce à la gestion des émotions. »

Les émotions sont de précieuses messagères : elles nous font réagir à notre environnement immédiat, pour le meilleur comme pour le pire. Un trop plein d’émotions peut nous faire perdre tous nos moyens et créer du stress. Il est alors important de le réguler de façon à éviter l’apparition de troubles anxieux, en l’absence de réponses adaptées.

Comment ça marche ?

Un peu d’étymologie, pour bien comprendre la définition du stress : c’est un anglicisme qui signifie « tension », et qui vient du latin « stringere », que l’on traduit par « écraser », « presser », « serrer », « mettre sous tension ».

Le stress  n’est donc pas une émotion, mais une réponse du corps tout entier face à un danger, que celui-ci soit réel ou supposé. Nous pouvons donc nous éloigner du mot valise dans lequel on range, un peu pêle-mêle, de multiples expériences émotionnelles désagréables :  ce collègue qui nous « stresse trop » à ne jamais sourire, ces transports aux heures de pointe « hyper-stressants », ce devoir à rendre pour demain…

La bonne nouvelle, c’est que la distinction étant faite entre stress et émotions, nous pouvons nous intéresser à ces dernières et à ce qu’elles nous révèlent de nos besoins.  Nous avons des émotions « simples » comme la joie, la tristesse, la peur, ou la colère; nous avons aussi des émotions plus complexes comme la culpabilité, l’embarras, l’ennui ou l’enthousiasme. Dans tous les cas, c’est notre intelligence émotionnelle qui nous informe. Et c’est en nous connectant à ces informations que nous pouvons adapter des réponses, régulatrices et efficaces. Nous pouvons ainsi éviter que le stress -cette fois – s’installe, avec dans son sillage d’autres émotions « négatives » comme l’anxiété ou encore l’angoisse.

Nos rythmes de vie, les convenances sociales, les exigences de la vie professionnelle mais aussi personnelle nous incitent souvent à balayer au plus vite nos précieuses messagères. Le stress qui apparaît est presque admis comme une incontournable composante du quotidien.

Pourtant, les troubles du sommeil, la nervosité, le manque de disponibilité qui en découlent  impactent la qualité de vie, et peuvent même nuire à la santé.

Vous pouvez grâce au coaching réapprendre à explorer vos émotions pour les utiliser, afin d’en tirer tous les atouts. Il vous sera également possible d’appréhender vos situations de stress afin d’en éviter l’escalade, ou de le diminuer s’il s’est installé.

Jeanne Muenier,

coach et hypnopraticienne

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.