AutismeAsperger/ Neuro-Atypisme

 

Photo by Tim van der Kuip on Unsplash

Vous vous sentez souvent incompris, en décalage avec le monde qui vous entoure. Cela vous pose des difficultés, et crée de la souffrance. Vous souhaitez mieux vivre avec le syndrome d’Asperger ou le surdon qui sont à l’origine de votre façon différente et particulière de fonctionner.

Le coaching peut vous y aider.

Dans la vie sociale

Les interactions reposent la communication et le partage de centres d’intérêt qui nourrissent les échanges. Or, la communication comporte cette dimension métaphorique et non-verbale qu’il peut vous être difficile d’interpréter.

Vos centres d’intérêt vous conduisent à exceller sur les sujets et domaines qui vous passionnent, … mais qui ne sont pas forcément partagés, ou pas à même hauteur. Par ailleurs, prendre part à des sujets dont le sens ou l’intérêt vous échappent peut constituer une vraie difficulté pour vous.

Un autre aspect des interactions sociales est l’environnement dans lequel elles se déroulent, puisqu’il peut mettre à l’épreuve votre tolérance sensorielle au bruit, aux couleurs, aux mouvements autour de vous, aux odeurs et parfums qui circulent.

Nous pouvons en coaching rechercher et mettre en place des stratégies qui vous aideront.

Dans le monde professionnel

Aujourd’hui, les entreprises cherchent de plus en plus à faire appel à des collaborateurs avec autisme Asperger ou à haut potenciel. En effet, là où les neurotypiques  rencontrent des limites, vous, passionnés par ce que vous avez choisi ou/et constitue votre centre d’intérêt, pouvez aller bien plus vite et plus loin dans la performance : en précision, minutie, mémorisation, et persévérance. Pour autant, les spécificités liées au syndrôme d’Asperger et/ou Haut potenciel peuvent, si elles ne sont pas évaluées, constituer de véritables freins, générer des conflits, et mettre en échec la collaboration possible.

Si vous êtes recruteur/collaborateur : 

Je vous propose en coaching d’appréhender les différences et spécificités liées à l’autisme de façon à ce que ça ne soit plus un frein en contexte professionnel.

Le coaching vous permettra de préparer l’entretien d’embauche  Vous pourrez ainsi faire face aux difficultés de votre interlocuteur (trice) :

  • à répondre aux questions ouvertes
  • à interpréter le langage non verbal
  • à maintenir l’attention conjointe
  • à pallier au défaut de mise en valeur des compétences

Vous pourrez également prendre en compte le contexte de l’entretien ( notamment l’environnement sonore, visuel,) et ainsi en optimiser les conditions, de façon à mettre à jour les informations nécessaires à chacun.

Si vous êtes neuro-atypique :

Avec un coaching cognitif et comportemental, qui consiste à mettre en relation (une situation = une émotion = un comportement), nous allons travailler le lien social.  Nous pourrons ensemble décoder et mettre à jour les aménagements qui y vous aideront et aideront vos interlocuteurs, en lien avec votre environnement social, et professionnel.

Ainsi, vos efforts d’intégration ne se termineront plus en échec, ou en conflit.